PACHYSTACHYS JAUNE
Pachystachys lutea
Nous avons photographié Pachystachys lutea dans un jardin de Santa Catarina, petite ville voisine de Masaya située à quelques kilomètres de la Laguna de Apoyo, et dont la spécialité est la culture et la vente de fleurs, de plantes ou d’arbustes pour les jardins.
JPG - 105.8 ko

Famille : Acanthacées
Noms locaux : Candella amarille (chandelle jaune)
Aspect : Arbuste sempervirent compact, mesurant environ 1 m 50 de haut et autant de large.
Feuilles : Opposées, obovales étroites de 8 à 15 cm de long.
Fleurs : Réunies en épis terminaux dressés, de 15 à 30 cm de long, jaune orangé ou jaunes, cireux et coniques, disposés sur 4 rangées. Fleurs blanches bilabiées à l’aisselle des bractées, dépassant longuement des bractées. Les fleurs ne restent ouvertes que quelques jours, mais les épis persistent plusieurs semaines.
Fruits : Capsules qui s’ouvrent à la maturité (déhiscentes). Graines avec prolongements crochus.
Habitat : Pachystachys lutea pousse dans les forêts pluvieuses tropicales.
Répartition : L’espèce est originaire des régions tropicales de plaine du Pérou. Elle est largement répandue comme plante ornementale dans de nombreux pays tropicaux. Utilisation : Arbuste très prisé pour ses inflorescences magnifiques, que l’on peut admirer dans de nombreux jardins tropicaux.
Généralités : La région d’origine du genre Pachystachys, qui réunit 12 espèces est l’Amérique tropicale. Pachystachys est étroitement apparenté au genre Aphelandra. La plupart des espèces ont des bractées rouges. P. coccinea, arbuste originaire du brésil atteignant 2 m de haut, se distingue par la couleur écarlate de ses bractées. En Europe, l’espèce est vendue comme plante d’appartement depuis les années 70. On la cultive comme J. brandegeana, dans un emplacement clair et chaud.

(Sources « guide des plantes des Caraïbes et d’Amérique centrale – Rolf Blancke – ULMER)